historique

Historique de l’école

L’école Notre-Dame a une histoire, une histoire faite par ses directrices ,ses enseignantes et son personnel , ses directrices qui ont fait évoluer cette petite école d’Enseignement Catholique.

Ses débuts remontent en 1875 avec la création du Pensionnat privé de La Couronne.

-En 1902,  l’école s’appelle pensionnat Sainte- Marthe. Elle accueille uniquement des filles. La directrice est mademoiselle Delage Marie-Anne, Sœur Agnès.

-En 1908, l’école devient une école de filles et mademoiselle Delage agrandit le dortoir.

-En 1913, nouvelle transformation des locaux ce qui signifie une augmentation des effectifs,

-En 1920, demande d’ouverture d’une école privée faite par mademoiselle Laurent Alix qui deviendra la nouvelle directrice.

-En 1948, Mademoiselle Tesseron Henriette est la directrice de l’institution après avoir été enseignante. L’école compte un effectif très faible: une moyenne de 10 à 12 élèves par classe.

– En 1950, ouverture légale avec autorisation préfectorale d’un jardin d’enfants qui accueille des enfants de moins de 6 ans.

-En 1956, madame Riollant Simone, mère Saint Jacques devient la nouvelle directrice

-En 1957, Le jardin d’enfants qui est fréquenté par 4 petits garçons qui partent à la rentrée 1958 pour l’école primaire. Les garçons ne sont toujours pas acceptés en primaire et en secondaire. Arrivée de mademoiselle Singaraud, enseignante au jardin d’enfants.

-En 1960, l’école primaire est sous contrat simple avec 2 classes primaire et une classe enfantine.

– En 1964, Contrat simple pour le secondaire.

-De 1967 à 1968, Lucienne Lacombe, sœur Saint-Paul devient directrice du secondaire.

eeeee

29 septembre 1968: Fermeture du secondaire et ouverture de l’école primaire Notre-Dame de filles(81 élèves). L’école s’appelle désormais l’école Notre-Dame. Mademoiselle Colette Daigne en devient la directrice.

Les garçons ne sont acceptés qu’en maternelle et doivent quitter l’école pour effectuer leur primaire. L’école est sous contrat simple et ne reçoit pas de subvention communale et vit péniblement des scolarités .L’école se compose d’une classe maternelle (mademoiselle Singaraud), d’une classe CP/CE1/CE2(madame Pageaud qui a effectué toute sa scolarité à l’école), d’une classe de CM1/CM2( mademoiselle Daigne,la directrice)

-En 1972, Deux classes de maternelle-Arrivée de madame Sazerac de Forge; deux classes primaires. Mixité dans toutes les classes.

-En 1980, Deux classes de maternelle,- trois classes primaires-Arrivée de madame Rapinet.

-En 1981, Deux classes de maternelle,- quatre classes primaires-Arrivée de madame Gauthier.

8 mai 1983, Contrat d’association signé(mais après tous les travaux de construction des maternelles).Maintenant et depuis cette date, la commune verse à l’école un forfait pour chaque élève habitant La Couronne. Cette subvention est vitale pour l’école, car le versement des scolarités effectués par les familles est très insuffisante pour couvrir les frais de fonctionnement.

– En 1984, Deux maternelles-cinq classes primaires. Arrivée de madame Marsaud .

-En 1986, arrivée de madame Véronique Moreau.

Depuis cette date, pas de changement dans le fonctionnement de l’école, si ce n’est quelques nouvelles maîtresses.

-En 1992, départ à la retraite de madame Sazerac de Forge. Arrivée de madame Rouchier Christine .

-En 1993, départ de madame Gauthier (mutation), arrivée de madame Voye Francine. madame Jean remplace madame Rapinet qui est en congés parental pour 3 ans.

-En 1995, départ à la retraite de madame Singaraud qui est remplacée par madame Teyssédou Catherine.

-En 1997, départ à la retraite de madame Daigne après 29 ans de direction!!Elle est remplacée par madame Marie-Thérèse Rousseau qui enseigne aussi en CM2.

-En 1999, départ à la retraite de madame Rousseau qui est remplacée par madame Christine Rouchier enseignante en CE2. Départ de madame Rapinet .

Arrivée de madame Florence Cabirol en CM2 et de madame Marie-Pierre Sarrazin en MS/GS

– En 2000, départ à la retraite de madame Marsaud et de madame Pageaud. Elles sont remplacées par madame Emmanuelle Lassaigne en CP et madame Sylvie Chagnaud en CE1.

-En 2003, départ de madame Francine Voye pour l’école St Paul et de madame Rouchier pour l’école de l’Enfant Jésus à Angoulême.

Madame Marie-Françoise Pauly prend la direction de l’école et la classe de CE2. Le projet éducatif de l’école est réécrit. Arrivée de madame Martine Gendrineau en CM1.

-En 2007, départ de madame Pauly pour la direction de Sainte Marthe Chavagnes. Elle est remplacée à la direction par madame Sylvie Chagnaud enseignante déjà en CE1 depuis 2000.Départ de madame Gendrineau pour l’école Sainte Marie de Barbezieux qui est  remplacée par madame Lecomte Marie-Agnès en CE2. Arrivée de madame Giroud Nathalie en CM2. Les effectifs sont à ce jour de 160 élèves.

-En 2013, départ de madame Lecomte pour l’école de l’Enfant Jésus. Elle est remplacée par madame Monin Christèle.

– En septembre 2016, ouverture de la 8ème classe et arrivée de madame Gallardo Aude en classe de CE1. Madame Chagnaud change de niveau et prend la classe de GS avec madame Hocde Marie Christine sur sa décharge de direction (1 journée et demi). Cette classe accueille provisoirement les 17 élèves dans la salle de réunion des enseignantes qui a été réaménagée à cet effet. Les projets de travaux sont entrepris pour la construction de 5 classes primaires et 1 classe maternelle pour la rentrée 2017… Les effectifs sont à ce jour de 204 élèves.

– En septembre 2017, les élèves font leur rentrée dans une école toute neuve. Le préfabriqué a été démoli pour laissé place à une très joli pelouse. encadrée par  deux nouveaux bâtiments ont qui se font face.

Madame Christèle Monin part enseigner à l’étranger et est remplacée en CE2 par madame Nathalie Barbier. Les effectifs de rentrée sont à 206.

Monsieur Pascal Barbier remplace monsieur Gillard à la présidence de l’OGEC.

En juin de cette année les travaux de cantine démarrent et les élèves doivent exceptionnellement manger pendant les quelques jours qui les séparent des grandes vacances avec des plateaux repas dehors et dans les classes.

– En septembre 2018, l’école se maintient à 206 élèves. Départ de Nicole et Michel Epron qui ont pris leur retraite bien méritée.L’établissement doit réorganiser son service de restauration.

Le self-service est opérationnel et les élèves mangent dans des réfectoires tout neuf. L’école a maintenant le noms de ses bâtiments: Acacia (pour le bâtiment administratif avec garderie et classe ASH); Balsamier(pour les classes du CE1 au CM2), Chêne (pour les classes de GS et CP), Dattier (pour le bâtiments des classes de TPS/PS et MS)et enfin Sycomore (pour le bâtiment du self-service).

Et l’histoire continue……